Vous trouverez l'original de cet article à cette adresse : http://msmvps.com/blogs/xperts64/archive/2005/11/21/76180.aspx

Avant de commencer, deux définitions :

  • Dual-boot : choix, au démarrage de la machine, entre deux systèmes d'exploitations (Ex : Windows 98 et Windows XP)
  • Multi-boot : choix, au démarrage de la machine, entre deux ou plus systèmes d'exploitations (Ex : Windows 98, Windows XP, Windows Server 2003 et Linux)



Voici donc la traduction de l'article de Charlie :

Au cours des années, j'ai utilisé bien plus d'un système d'exploitation sur les machines que j'utilise tous les jours. En tant qu'auteur de sujets sur la technologie et les systèmes d'exploitation, je travaille constamment avec de nouvelles versions (en souvent en version Beta) de systèmes d'exploitations pour en connaitre tous les coins et recoins afin d'en écrire des articles techniques. Puisque je dois généralement acheter tout mon propre matériel, cela signifie que je dois en tirer partie au maximum et le dual-boot ou le multi-boot est une des solutions les plus efficaces. Il y a quelques années de cela, lorsque le site Windows Expert Zone a été lancé, j'ai écrit un article sur la technique du multi-boot, et la grande majorité de ce que j'avais écris à l'époque est encore valable aujourd'hui. Mais évidemment, Windows XP Pro x64 n'existait pas encore, nous allons donc détailler comment procéder avec cette version x64.

Ordre d'installation

Pour commencer, et comme je l'avais indiqué dans le premier article de Windows Expert Zone: l'ordre d'installation est critique. La règle générale est : Toujours installer les systèmes d'exploitations dans l'ordre de leur sortie sur le marché. Cela a toujours été vrai et l'est encore jusqu'à aujourd'hui. Cela signifie que Windows XP Pro x64 Edition doit être le dernier système d'exploitation que vous installez, du moins si nous parlons bien des versions Release (versions commercialisées) de Windows. Si vous désirez créer un dual-boot avec une version 32 bits de Windows XP, vous devez l'installer en premier. Ajoutez tous les pilotes dont vous avez besoin, faites la configuration de base dont vous avez besoin, etc ., puis créez un point de restauration système. Encore mieux, faites une sauvegarde complète de votre système d'exploitation. Il est toujours pratique et plus sur d'avoir une bonne sauvegarde d'un système d'exploitation que l'on sait opérationnel afin de pouvoir revenir en arrière au besoin.

Partitions

Ensuite, installez Windows XP Pro x64 Edition sur sa propre partition. Comme je l'avais dit dans le premier article, la première règle concernant les partitions est que chaque système d'exploitation nécessite sa propre partition. En fait, chaque OS sa propre lettre de lecteur (techniquement, un disque logique), mais il peut partager des données utilisateurs sur une partition étendue avec d'autres systèmes d'exploitations, à condition que chaque OS soit bien séparé dans son propre lecteur logique. Si vous mélangez les systèmes d'exploitations tels que Unix et/ou Linux, il leur faudra leur propre partition primaire cette fois-ci, séparée de tous les systèmes d'exploitation Windows que vous avez installé
N'essayez pas d'installer les versions 32 et 64 bits de Windows sur la même lettre de lecteur Cela ne marchera pas, n'est pas supporté par Microsoft, c'est une très mauvaise idée et vous rencontrerez de très nombreux dysfonctionnements. Si vous l'avez déjà fait, recommencez tout. Réinstallez vos systèmes d'exploitation dans l'ordre correct et faites-le en ayant précédemment formaté entièrement vos partitions.



(Cette illustration est là pour agrémenter l'article, mais ne provient pas de l'article de Charlie, elle représente mes partitions perso ...)

Système de fichiers

Le temps des partitions formatées en FAT est dépassé. Utilisez maintenant NTFS pour toutes vos partitions. C'est plus rapide, bien plus sur, et il n'y a plus vraiment de réelles raisons de continuer à utiliser des partitions FAT. Si vous désirez faire fonctionner à la fois des versions 32 et 64 bits de Windows XP, je vous suggère une partition C: de 30Go en NTFS pour la version 32 bits, une partition logique ou physique D: de 30Go également pour la version 64 bits, et d'utiliser l'espace libre restant de votre disque dur comme espace de travail (ie : vos fichiers personnels, etc ..) soit en une seule lettre de lecteur, soit en plusieurs petits lecteurs, comme vous le voudrez. Personnellement, j'ai un lecteur E: dédié strictement au dossier Mes Documents. (Astuce: vous pouvez partager vos dossiers Mes Documents des versions 32 et 64 bits de Windows sur le même lecteur. Si vous les déplacez sur le même lecteur, vous retrouverez tous vos documents de manière nettement plus simple quel que soit l'OS sur lequel vous aurez démarré). Le lecteur suivant dont je dispose est dédié à mes diverses données et aux fichiers téléchargés. Tout ce qui concerne les drivers jusqu'aux nouvelles versions des systèmes d'exploitation sont stockés sur ce dernier lecteur, qui, encore une fois, est formaté en NTFS. Et, pour finir, j'ai attribué à mon lecteur DVD la même lettre de lecteur quel que soit l'OS. Dans mon cas, il s'agit de la lettre R:, mais vous pouvez choisir n'importe quel lettre de lecteur libre.

Vista

Une dernière remarque : si vous testez ou évaluez Windows Vista, gardez à l'esprit l'ordre des systèmes d'exploitations. Comme il s'agit de la dernière version sortie, elle viendra donc en dernier. Et, étant donné qu'il s'agit encore d'une version Beta, soyez prêts et à formater et réinstaller autant de fois que le logiciel le nécessitera. Ne l'installez pas sur une partition où vous auriez déjà installé des programmes ou copié des données que vous auriez besoin de conserver. Installez toujours les nouvelles Builds des versions Beta (nouvelles versions de versions Beta, ex : il existe les builds 5203, 5219, 5231, etc .) sur une partition fraîchement formatée et dénuée de tout fichiers.

Fin de l'article traduit.

Voilà .... ;-) Je ne dis pas que ma traduction est parfaite, loin de là, car je ne n'en fais que très rarement. Même si j'arrive à lire sans problème un article technique en Anglais, et si je le comprend parfaitement, sa traduction en Français est bien moins simple ... :(
J'ai parfois été obligé de modifier un peu le sens des phrases pour faire quelque chose d'intelligible, tout en essayant de garder le sens originel de l'article.

Si je le peux et si je vois que cela intéresse mes lecteurs, j'essayerai de traduire plus souvent certains articles techniques particulièrement intéressants (avec l'accord de leur rédacteur, bien entendu).

THIERRY

P.S. : Pour ceux qui se posent des questions sur le partitionnement, notamment les partition logiques, physiques, primaires, etc ... voir cet excellent article sur le Wikipedia francophone.