Effectivement depuis cet épisode, ma carrière en rallye est terminée

Ce soir, je me suis rendu sur le départ de la première ES à Sauvagnac (87) à seulement 8 kilomètres de chez moi.
Et quand j'ai vu toutes ces voitures, quand j'ai entendu tous ces moteurs bruyants, quand j'ai vu tous ces pilotes et copilotes, expérimentés ou participant pour la première fois, quand j'ai vu toute l'équipe d'organisation que j'ai fini pat bien connaitre à force de participations, quand j'ai vu ces routes tortueuses marquées par la gomme des pneumatiques ... bref, quand j'ai vu tout ça, j'ai eu vraiment mal au coeur !

Voilà seulement six mois que j'ai arrêté et ça me manque déjà, toute cette ambiance si particulière d'un rallye vu de l'intérieur
Je me souviens des périodes de stress des premiers rallyes, les grosses frayeurs parfois et les moments de joie mémorables lors de certains passages, les engueulades parfois aussi avec l'organisation ou les mécaniciens, ces engueulades vites dissipées autour d'un verre à la fin du rallye dans la bonne humeur.

Vous l'aurez compris, le rallye c'est une ambiance très particulière que le simple spectateur ne peut pas connaitre tant qu'il n'est pas impliqué plus en profondeur dans la réussite d'un équipage et plus globalement d'une équipe entière
Et oui, il ne faut pas oublier tous ces mécaniciens, amateurs ou éclairés, qui nous attendent sur les parcs d'assistance et qui patientent parfois des heures sans bouger, ne voient même pas un bout d'épreuve spéciale et qui nous donnent tout leur week-end afin que nous puissions amener la voiture jusqu'au bout du rallye

Cette ambiance est encore plus forte sur des petits rallyes régionaux auxquels nous participons. En effet, les plus gros rallyes, tels que ceux du Championnat de France sont devenus trop réservés à des élites souvent bourrés de fric.
C'est pour cela que nous préférons nos petits rallyes régionaux et que nous essayons de les garder en vie.

Allez ... je repars, il faut que j'aille voir l'ES de nuit qui débute dans 45 minutes ;-)

Y a pas à dire ... je suis en manque :-(

Références :